INRH

Institut National de Recherche Halieutique

Crée en 1996, en remplacement de l'ISPM, l'Institut National de Recherche Halieutique (INRH) est un établissement public à caractère scientifique et technique, doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière nécessaires à la réalisation des programmes de Recherche par Dahir n° 96-98 du 29 Juillet 1996.

Ses principales missions sont :

  1. L’Étude du fonctionnement des écosystèmes marins et littoraux :
  2. La Surveillance de la qualité et de la salubrité du milieu marin ;
  3. L’Évaluation des ressources halieutiques et suivi de leur exploitation
  4. Les Essais des techniques de pêche ;
  5. L’Évaluation des potentialités aquacoles et contribution au développement de l’aquaculture ;
  6. La Valorisation des produits de la mer.

La diversité des champs d'action et des domaines de recherche de I'INRH s'appuie, dans un premier lieu sur une organisation centrale basée sur trois Départements scientifiques pour la coordination et la supervision nationale des activités scientifiques.

1. Département Ressources Halieutique : son rôle est de :

  • évaluer les ressources halieutiques, établir les diagnostics sur l'état des stocks, déterminer leurs niveaux d'exploitation biologique et étudier les facteurs qui régissent leur évolution ;
  • Préparer toutes les données d'ordre biologique, technique ou économique nécessaires à la mise en place de plans d'aménagement.

 2. Département Qualité et Salubrité du Milieu Marin : son rôle est de :

  • Assurer la surveillance de la salubrité des produits de la pêche et de l'aquaculture dans leur milieu ;
  • Assurer la surveillance continue du littoral marin et des diverses sources de pollution notamment chimiques et microbiologiques, ainsi que les nuisances pouvant déséquilibrer le milieu marin.

 3. Département Océanographie : son rôle est de Mener des études et des recherches dans le domaine d'océanographie le long des côtes atlantiques et méditerranéennes marocaines, destinées à approfondir les connaissances sur le milieu marin et à mieux comprendre ses effets sur la dynamique des ressources halieutiques.

En plus de son organisation centrale, l’INRH s’appuie pour la réalisation de ses travaux de recherche sur un réseau de pôles régionaux constitué de Centres Régionaux et de centres ou laboratoires spécialisés (aquaculture, valorisation des produits de la Mer, Pathologie, Hydrocarbures) pour une recherche de proximité et une représentativité régionale et nationale.

Ces structures de recherche à terre sont renforcées par 2 navires de recherche en mer et plusieurs embarcations légères.

La coopération sous ses formes multiples (nationale, bilatérale, régionale et multilatérale) constitue une priorité pour l’INRH.